Trois petits tours et puis s'en vont...

Publié le par Malice

Il y a dix jours, apparaissait parmi les titres d’articles que je n’espérais pas publier de si tôt : « un typhon, font, font, font… » , et j’avais d’autres titres en réserve : « un typhon est passé en coup de vent » où encore « Manille est dans la place… Tout baigne !»… 

C'est raté... Mais tous ces titres me paraissent désormais un peu légers comparés à la journée que j'ai vécu samedi dernier.
Alors en attendant un article plus complet, (qui n'a pas encore de titre !) voici un petit aperçu de la situation actuelle.

A l’heure où j’écris, (nous sommes lundi soir) : il ne pleut – quasiment - plus, le quartier n’est plus inondé, la maison est de nouveau en ordre (merci Charlotte et Sophie), Elena est rentrée de l’aéroport, Philippe et Philippine ne sont plus coincés à Palawan, notre connexion internet vient d'être réparée, je viens de découvrir vos différents mails (j'en profite pour vous remercier et pour vous rassurer), et tout va bien... Pour nous.

Mais dans de nombreux quartiers de Manille, certaines familles ont tout perdu. L'eau qui a envahit leurs maisons s'est enfin retirée, malheureusement pas la boue... Il faut maintenant nettoyer, réparer, faire l'inventaire de ce qui a été perdu. C'est parfois très rapide...

Apparemment un typhon d'un telle ampleur est exceptionnel à Manille et les alertes formulées la veille n'étaient pas à la hauteur de ce qu'on pouvait imaginer. L'eau est montée parfois jusqu'à deux mètres. De nombreuses personnes sont portées disparues, principalement des enfants, et certaines se sont noyées (je viens de lire sur un article sur un journal français 52 morts et 20 disparus... "LOL"?. Je n'ai aucune idée des chiffres exactes mais quand on voit le nombre de personnes entassés dans les bidonvilles (principalement les bébés et les enfants), l'étendu des dégats et qu'on entend certains témoignages, on a du mal à croire à ces chiffres "dérisoires".)

Des distributions de riz et d'eau potable s'organisent. Des actions de prévention sont mises en place pour éviter des épidémies de tuberculose. La journée d'aujourd'hui a été déclarée "fériée".

De notre côté, nous avons contacté nos responsables de programme à Manille pour connaître l'étendue des dégats dans leur zone et pouvoir évaluer le montant et la nature de l'aide à mettre en place, le cas échéant. Je les aurai tous visiter d'ici la fin de la semaine.

J'ai encore un peu de mal à réaliser tout ce qui s'est passé ce week-end, j'ai l'impression d'avoir rêvé mais vous en saurez un peu plus très bientôt !

Commenter cet article

maman 29/09/2009 00:28


Ici, en France, lundi 28, on ne parle pas beaucoup de Ketsana, la tempête tropicale! Dans "Direct matin" on parle de 337216 personnes déplacées... Quelle précision!
Merci à Stéphane Saunier d'EdM Paris qui m'a dit qu'il avait pu joindre les 4 filles au téléphone et qu'elles n'avaisnt pas de gros problèmes. Sèche bien!
Biz,