On Philippines, on marche pas...

Publié le par Malice

Par MAMAN et Malice :

PICT0341De Saumur à Manille, j’ai utilisé :
          - la voiture de Bénédicte
          - un TER
          - un TGV
          - le bus 96
          - le RER B
          - deux avions.


Mais aux Philippines, c’est encore plus varié :


des avions : Cebu Pacific, vous savez, la "funny compagnie" qui fait jouer ses passagers... mais je n’ai pas gagné !

des bateaux : une bangka  pour une heure de traversée vers l’île d’Apo sur une mer qui moutonnait ; Alice et moi, seules passagères avons été  trempées tout de suite, je n’étais pas rassurée du tout !
(ça c'est clair... "Non mais maman, y'a pas d'risque : on sait nager et y'a pas d'requins !!")

DSCN3956d’autres bateaux
plus importants mais pas tellement plus engageants : le plus étonnant, c’était entre Dumaguete et Siquijor ; des gilets de sauvetage étaient posés sur chaque siège ; juste avant le départ, on nous somme de les endosser, ce que tout le monde fait (très rassurant...)... mais dès que Monsieur Sécurité a eu le dos tourné, chacun, l’un après l’autre, a retiré cet accessoire encombrant, et à mi parcours il ne devait plus y avoir que 2 passagers - des touristes - « en règle ». (non, pas nous, les deux autres blancs du bateau !)
Et n'oublions pas de mentionner sur ce bateau le monsieur qui a attendu que le bateau soit au large pour jeter des morceaux de moteurs à la mer...
 

Et sur terre :
des taxis
: A Manille, tous les taxis on l'air con... C'est en tout cas ce qu'ils affichent en gros sur leur voiture !!
Bon aller, relisez la première phrase en comprenant par air con, air conditionner, et vous serez rassurés !
Un trajet en taxi, c'est sensations fortes garanties ! Après une négo qui peut prendre cette tournure :
" - How much you pay ? three hundred ? (ce qui correspond au double du prix)
  - Oh non Kuya, meter ! (compteur)
  - Ah OK "
Vous êtes parti pour un slalom au milieu des voitures et des bus... Ce qui est important c'est de faire confiance et de se dire que le chauffeur a vu le bus sur la droite qui vient de changer de file sans prévenir, la voiture de devant qui vient de freiner brusquement, entendu les klaxons qui annoncent les queues de poissons... Bref vous avez serré les dents, fermez les yeux... Mais vous êtes arrivés !! (enfin quand on vous a pas laché plus tôt parce qu'il n'y avait plus d'essence !!!)

le métro aérien de Manille, pas beaucoup plus gai que le métro parisien et parfois bien rempli

DSCN3517des jeepneys : on s’installe, on croit qu’il est plein, mais non, on peut encore faire monter plusieurs personnes qui trouvent à s’asseoir (ou bien elles montent sur le toit), (article plus complet à venir !)

le van (sorte de taxi collectif) prévu pour 8 ou 9 personnes où on se retrouve une bonne quinzaine... Sur les longues distances il s'arrête a peu près tous les kilomètres pour charger, décharger des passagers... On passe de tasser à entasser... Au début on supporte et à la fin on est clairement énervé ! Et maman de me demander : "on peut pas payer les places vides pour qu'il nous emmène directement ?" :-)

des cars : celui de nuit vous en avez déjà entendu parler : il y fait très froid à cause de la clim, la télé diffuse des films hyper violents ou bien la radio nous assourdit (je suis très fière car lors d’un arrêt à 1h du matin, j’ai demandé si on ne pouvait pas l’arrêter et on m’a dit OK : quelques heures de silence !) 

Quant aux bus de Manille, certains conducteurs cherchent à terroriser leurs passagers qui ne font pas confiance au « God bless our trip » affiché et aux différents chapelets et statuettes et foncent, secouent, se faufilent, klaxonnent au milieu d’une circulation impressionnante ; et encore, j’ai de la chance : on m’a toujours laissé une place assise !

et le plus original, ce sont les tricycles (moto avec side car) ; là aussi on a pu s’y retrouver très nombreux 2 en plus du conducteur sur la moto et 4 dans le side-car... et ça roule ; ils se faufilent au milieu des jeepneys : attention à ce qu’on respire !           
P1100861bis--Resolution-de-l-ecran-.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

maman 12/03/2010 11:14


merci pour tes commentaires et compléments qui enrichissent mon article. Je regrettais en effet de ne pas avoir parlé des détritus jetés en mer!