Another night in the bus

Publié le par Malice

Les transports sont décidément ici, un sujet d'inspiration inépuisable ! Par exemple l'autre jour, j'ai effectué l’un de mes plus longs trajets de bus ici :
Manille - Tuguegarao, 346 km, 12h à l'aller, 12h au retour ; ça vous laisse le temps d'observer !
"- Hello Ma'am, where are you going ?
 - Bus to Tuguegarao ?
 - This one Ma'am !"
Petit rideau au dessus du pare-brise, Jésus, Marie "God bless our trip"... C'est bon, tout y est, je peux monter !

Il est 23h30, après avoir changé environ 5 fois de sièges parce que des plus malins que moi ont réservé, me voici enfin installée : contre la fenêtre, pas de voisin, les conditions paraissent optimales pour bien dormir... Mais non, je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit alors autant vous dire que je peux maintenant vous faire une description détaillée de ce qu'on trouve dans un bus...

Une télé « I love Victory » (Victory étant le nom de la compagnie)

Cool, un peu de distraction! A moi les comédies romantiques, les histoires à l'eau de rose, les acteurs séduisants... Amour, coup de foudre, papillons...
Non mais ça va pas Alice, tu veux pas arrêter de rêver un peu ?!?
Tueries, robots, sang, fin du monde, bagarre... Shlark, Pan, Paf, Splatch (la cervelle !) C'est quand même beaucoup mieux non ?
Et bien non, mais je n'ai pas le choix... Alors Adieu Hugh, Brad, Colin, Leonardo... Mais c'est décidé, la prochaine fois JE N'OUBLIE PAS MES BOULES QUIES !!!!

Des enceintes

On dirait pas comme ça, mais elles sont très puissantes et ne se taisent jamais. Aux coups de feu, bruits de têtes écrasés, de bras coupés (oui ça fait un bruit spécifique !)… succèderont les chansons de variété, en anglais ou en tagalog, et là pour le coup la thématique centrale, c'est l'Amour... C'est mielleux, c'est gnangnan, on aime, OU PAS, mais là encore, on n'a pas le choix ! "Mahal kita, mahal kita" c'est bon, je maîtrise le "je t'aime' en tagalog !

1h, 2h, 6h, 12h… Non vraiment, jamais elles ne s’éteindront !

Des (ours) polaires

Sujet maintes fois abordés, la climatisation ! Ne vous avisez surtout pas d’oublier votre polaire, votre couverture, vos chaussettes et votre foulard, sous peine d’arriver glacé…
Mais j'ai découvert l'autre jour que nous étions en fait prévenu... Bah oui malheureux, tu n'avais pas vu la petite pancarte au guichet "Tips for night trip passengers" ? La température dans le bus peut être "quite cold" et on nous suggère d'emporter une veste ou un "cozy blanket" pour nous (main)tenir au chaud !
Toc toc toc, qui est là ?? C'est moi !!!


 



      

Des rideaux...

Détournés de leur fonction initiale au profit de celle de « couvreur de clim’ ». Very clever !

Des poinçonneurs

Oui, ici ils existent toujours ! « des p’tits trous, des p’tits trous, encore des p’tits trous… »
Voici donc à quoi ressemble un billet de bus :

 
Mais payer un billet de bus, ce n'est pas si simple ! Il y a plusieurs étapes à franchir avant de pouvoir s’endormir (ça prend environ 1h et c'est bien sûr à ce moment là que vous avez trouvé la position idéale et que vos paupières se font lourdes...) :

1er passage : « Where are you going ? » Une fois votre destination énoncée, répétée ("Ah un serial killer !") une pluie de confettis indique qu’il a compris ce que vous lui avez dit !

2ème passage : Il faut payer… Dommage je n’ai pas de monnaie, je donne donc 1 002 PHP attendant 380 PHP en retour… OK c’est noté (au dos du ticket) (Gagné ! le prix du ticket est bien de 10€ !)

3ème passage
 : « combien je vous devais déjà ? Ah OK, just wait »
(T'inquiètes, je vais pas m'enfuir !)

4ème passage : Voilà enfin ma monnaie ! Et on déchire le haut du ticket... Ca c'est fait !


Et je vous passe les sièges en plastique et les coup de freins (vous faites le lien ? Impossible de ne pas glisser en fait !), les nombreux arrêts (appréciables pour se réchauffer un peu), les coups de kaxons incessants... Car ça y est, il est 11h30... Alors certe j'ai des cernes, mais je suis arrivée ! Enfin presque, il reste 2h de van mais c'est NS (non significatif pour les néophytes!) comparé à ce que je viens de faire !

Mais ce qui me fait surtout réfléchir, ce sont les textos de Geoffroy, avec qui j'ai diné la veille à Manille avant de prendre mon bus, et qui s'apprête à faire le même trajet... En avion !
Ca donne à peu près ça...
         10h29 : Suis dans l'avion, décollage imminent
         11h31 : Ayé on est arrivé...
Ah la la, qu'est ce qu'on ferait pas pour économiser 1 000 PHP !!! (15€... GRRRRRR !!)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article